les-etapes-de-fabrication-sweats-made-in-france
La FAQ d'Emile

Comment sont fabriqués nos supers-sweats ?

Vous nous avez demandé : “Emile, comment sont fabriqués tes supers-sweats ?”… Nous allons vous répondre en vous présentant les étapes de fabrication de nos sweats !

Du fil à l’assemblage, en passant par la broderie, jusqu’aux étiquettes de composition, l’intégralité des étapes de fabrication de nos sweats se font dans la région Auvergne Rhône-Alpes. Dans cet article, nous allons tâcher de vous détailler en toute transparence chaque étape de fabrication. Suivez la chaîne de valeur de notre super-sweat Le Chiller 3.0, du début à la fin du cheminement. Nos sweats made in France sont unisexes, retrouvez les pour Homme et pour Femme.

carte-france-tranquille-emile
  • LE PARCOURS 

Roanne, Riorges ou Saint-Etienne un sweat Tranquille Emile n’est pas un simple sweat : chaque étapes de fabrication de nos sweats rassemblent les meilleurs savoir-faire artisanaux de nos régions pour une production véritablement Made in Auvergne Rhône-Alpes.

Intégralement teint, tricoté et confectionné près de chez nous avant d’être stocké directement dans nos bureaux à Lyon, un sweat Tranquille Emile parcourt moins de 80 km du début à la fin de sa chaîne de production pour une empreinte carbone la plus faible possible. Soucieux de participer à la conservation du patrimoine textile en France, notamment dans notre région, nous avons à cœur de favoriser les circuits courts et locaux. Nos sweats sont confectionnés au cœur d’une entreprise labellisée France Terre Textile, située à Roanne, qui favorise également l’insertion des personnes en situation de Handicap. Ainsi, pour tous nos sweats, sweats à capuche et t-shirts, 80% des petites mains qui confectionnent nos vêtements sont en situation de handicap.

En octobre dernier, les équipes de France 3 Rhône-Alpes sont venues à notre rencontre. Rentrez en immersion dans nos ateliers partenaires et découvrez les coulisses de la fabrication de nos vêtements !

  • LES ÉTAPES DE FABRICATION DE NOS SWEATS

Etape 1 : Nos bobines de fils de coton arrivent chez notre tricoteur à l’état brut. Le coton filé est naturellement de couleur écrue.

Les fils sont ensuite tricotés ensemble selon une technique d’entrecroisement pour former petit à petit le tissu que l’on appelle de la “maille”. Cette dernière se caractérise par un taux d’élasticité élevé qui vous assure confort, résistance et douceur.

A la fin du tricotage, nous obtenons donc un rouleau de molleton, prêt pour les étapes suivantes !

etape-fabrication-sweats-tricotage-sweat
etape-fabrication-sweats-tricotage-sweat
  • LES ÉTAPES DE FABRICATION DE NOS SWEATS

Etape 1 : Nos bobines de fils de coton arrivent chez notre tricoteur à l’état brut. Le coton filé est naturellement de couleur écrue.

Les fils sont ensuite tricotés ensemble selon une technique d’entrecroisement pour former petit à petit le tissu que l’on appelle de la “maille”. Cette dernière se caractérise par un taux d’élasticité élevé qui vous assure confort, résistance et douceur.

A la fin du tricotage, nous obtenons donc un rouleau de molleton, prêt pour les étapes suivantes !

etape-fabrication-sweats-teinture-sweat

Etape 2 : Notre rouleau de molleton, de couleur écrue, est directement envoyé chez notre teinturier qui s’occupera de colorer nos métrages selon une technique particulière qui consiste à teindre le tissu métrage par métrage pour que le rendu soit homogène. Que ce soit la matière principale du sweat ou le bord-côte (pour le col, manche et hanche), tout est teint en même temps pour que nous puissions garantir le même bain de teinture.

Labelisée Oeko-Tex, notre teinture est non-nocive et non-toxique pour le corps et pour l’environnement.

Etape 3 : Une fois le molleton teint, la confection va pouvoir commencer. Le rouleau est transféré dans notre atelier de fabrication.

Les pièces sont coupées selon un patronage réalisé par Valentine, notre modéliste (c’est un peu notre architecte du vêtement), qui s’occupe de le transmettre à notre atelier en prenant soin de respecter le volume demandé, le tombé du tissu et le guide de taille.

Chaque partie du sweat est découpée séparément : dos, avant, manches, etc.

etapes-fabrication-sweats-coupe-sweat
etapes-fabrication-sweats-coupe-sweat

Etape 3 : Une fois le molleton teint, la confection va pouvoir commencer. Le rouleau est transféré dans notre atelier de fabrication.

Les pièces sont coupées selon un patronage réalisé par Valentine, notre modéliste (c’est un peu notre architecte du vêtement), qui s’occupe de le transmettre à notre atelier en prenant soin de respecter le volume demandé, le tombé du tissu et le guide de taille.

Chaque partie du sweat est découpée séparément : dos, avant, manches, etc.

etapes-fabrication-sweats-broderie

Etape 4 : L’emplacement de notre logo, notre grenouille Emile, est marqué au moment de la coupe. Sur nos sweats, Emile est brodé sur la poitrine gauche. Dans ce cas là, c’est uniquement la pièce du devant, marquée d’une croix pour visualiser l’emplacement exacte de la borderie, qui est envoyée chez le brodeur.

Il serait possible de broder le sweat complètement monté, mais broder l’avant séparément permet de limiter d’éventuels défauts.

Etape 5 : C’est ensuite l’étape du montage ! Les pièces du sweat sont assemblées selon un ordre chronologique de montage précis à respecter.

La machine utilisée s’appelle une “surjeteuse” : C’est une machine que l’on utilise pour assembler les pièces composées d’un tissu maille. Ce dernier étant doté d’une certaine élasticité, c’est un point spécial appelé “le surjet” qui forme une couture en forme de zigzag et qui permet de conserver l’élasticité du tissu sans le déformer !

Et quelques coutures plus tard, notre super-sweat est là !

etapes-fabrication-sweats-assemblage
etapes-fabrication-sweats-assemblage

Etape 5 : C’est ensuite l’étape du montage ! Les pièces du sweat sont assemblées selon un ordre chronologique de montage précis à respecter.

La machine utilisée s’appelle une “surjeteuse” : C’est une machine que l’on utilise pour assembler les pièces composées d’un tissu maille. Ce dernier étant doté d’une certaine élasticité, c’est un point spécial appelé “le surjet” qui forme une couture en forme de zigzag et qui permet de conserver l’élasticité du tissu sans le déformer !

Et quelques coutures plus tard, notre super-sweat est là !

etapes-fabrication-sweats-stockage

Etape 6 : Après toutes les étapes de fabrication de nos sweats, nous arrivons à la dernière. Avant livraison, les sweats sont contrôlés et repassés une première fois. Ils sont ensuite directement envoyés dans nos bureaux situés à côté de Lyon (69). Dès réception, chaque sweat se soumet à un nouveau contrôle qualité réalisé par notre équipe afin de vérifier qu’aucun défaut technique ou esthétique ne soit présent.

Après validation, ils sont soigneusement rangés, en attendant d’arriver dans vos dressings !

  • LE COTON 

Depuis deux saisons, l’intégralité de nos sweats sont 100% coton garantissent une qualité premium sans ajout de fibres synthétiques telles que le polyester. La teinture de nos sweats est quant à elle labellisée Oeko-Tex. Mais alors, quelle est la différence entre un coton classique et un coton Oeko-Tex ?

coton-oeko-tex-sweat-chiller

Un tissu OEKO-TEX® Standard 100 a été contrôlé à chaque étape du traitement : matières premières, fils, teinture. Le vêtement est donc non-nocif autant sur le plan corporel que sur le plan écologique.

Les tests en laboratoire reposent sur des normes de contrôle internationales strictes : Chaque composant du produit doit répondre aux critères de test OEKO-TEX®. Des tests qui permettent de certifier la non-toxicité des textiles et colorants, et l’absence de substances nocives.

100-coton-tranquille-emile-tissu

A l’inverse, un tissu en coton non labellisé peut contenir des pesticides dont certains sont classés par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), comme “hautement dangereux” pour notre santé. En amont du procédé de teinture du coton, un dispositif de blanchiment est appliqué qui consiste à rendre la fibre “pure” et qui exige d’utiliser du chlore ou d’autres molécules chimiques. La teinture, elle, requiert d’employer des métaux lourds et toxiques comme du plomb ou du chrome.

Un vêtement en 100% coton ne signifie pas un vêtement à base de fibre naturelle. Bien au contraire, c’est un vêtement ayant subi plusieurs traitements à base de produits toxiques sans contrôle sanitaire. Et C’est pour toutes ces raisons que chez Tranquille Emile,  nous avons fait le choix d’un coton labellisé 100% Oeko-tex qui non seulement vous protège vous, mais contribue également à la protection de notre éco-système.

Vous avez des questions sur les étapes de fabrication de nos sweats ? Envoyez-nous un message via le formulaire de contact ou via nos réseaux sociaux, nous sommes là pour vous répondre

sweat-chiller-homme
sweat-chiller-femme